Des évolutions des profils qui appellent à des adaptations du dispositif

Des évolutions des profils qui appellent à des adaptations du dispositif

« La diversification des problématiques auxquelles sont confrontés les mandataires et leur intensification (vieillissement, isolement social et familial, situation de grande précarité, des pathologies et handicaps plus lourds (troubles psychiatriques notamment) exige des mandataires une plus grande polyvalence et nécessite une meilleure coordination des acteurs et une harmonisation des pratiques. 

Les propositions vont majoritairement dans le sens de la mise en place d’acteurs ou lieux ressources mais également autour du développement de coopérations multi partenariats, en particulier autour des publics fragiles. L’objectifs est de renforcer la coordination des professionnels afin d’améliorer les réponses proposées aux majeurs protégés. 

Face à la méconnaissance de leurs missions, il s’agit également de favoriser la lisibilité du rôle des mandataires et des limites de leur action auprès des acteurs du sanitaire, du social et du médico- social.
Enfin, des structures adaptées aux problématiques spécifiques des majeurs protégés sont à développer comme par exemple pour les publics très précaires ou les personnes âgées à très faibles revenus. »

Add Your Comment